Maintenir l'emploi des salariés en accompagnant le plan de formation des entreprises

Financer les projets individuels de formation des TPE et PME qui subissent une diminution d'activité

Dans le cadre de la politique de développement de la formation des salariés dans les TPE et PME, l'AGEFOS PME et l'OPCALIA mettent en place des actions collectives et un accompagnement individuel qui permettent aux salariés des entreprises d'accéder à une offre de formation transversale.

Le Conseil Régional participe activement à cette démarche et soutient les politiques de formation des entreprises adhérentes à un PRIDES.

Or, dans le contexte actuel, nous constatons que les entreprises mettent en place des plans de formation afin d'éviter de licencier, en alternative à la mise au chômage partiel, pour préserver les compétences des salariés en poste.

Il est indispensable d'accompagner ces entreprises, quel que soit leur secteur d'activité et leur taille, qu'elles appartiennent ou non à un PRIDES,

Le Conseil Régional cofinancera avec l'AGEFOS PME ou l'OPCALIA, les plans de formation individuels des entreprises qui rencontrent des difficultés conjoncturelles et qui souhaitent développer les compétences de leurs salariés plutôt que licencier.

Financer les périodes de professionnalisation dès lors qu'elles concernent des salariés définis comme prioritaires

La période de professionnalisation a pour objectif de favoriser, par des actions de formation, le maintien dans l'emploi des salariés. Sont particulièrement concernés les salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l'évolution des technologies et de l'organisation du travail, qui compte au moins 20 ans d'ancienneté ou qui sont âgés de 45 ans, ...

D'une manière générale, tout salarié menacé dans son emploi peut prétendre à une période de professionnalisation. Fondée sur l'alternance entre activité professionnelle et périodes de formation, elle permet d'accéder à une qualification professionnelle. Pendant la formation la rémunération est maintenue si elle a lieu pendant le temps de travail ou le salarié perçoit une allocation formation s'il se forme en dehors du temps de travail. La période de professionnalisation peut être articulée avec le DIF.

Dans le contexte actuel, la période de professionnalisation est une alternative efficace au chômage partiel.

Le Conseil Régional interviendra en cofinancement de la période avec l'AGEFOS PME ou l'OPCALIA dès lors qu'elle permet à un salarié fragilisé de se maintenir dans l'emploi.